Image
Image
Image
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Image
Professionnel
  l  
Offres de stages
Image
Image
STAGES

L'ENSAPL publie ci-dessous les offres de stages qui lui parviennent [en Architecture ou Paysage]

Image
CTMNC Terre et Pierre – Clamart (92)

Proposition de stage Mise en place d'un Guide pour maçonneries décoratives 

Organismes d'accueil : Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction (CTMNC ; http://www.ctmnc.fr/) 

Contacts M. SARI (Manager du service Produits & Ouvrages) - sari.m@ctmnc.fr / S. CIUKAJ (Chef de Projets au service Produits & Ouvrages) - ciukaj.s@ctmnc.fr 

Profil recherché : Elève-Ingénieur en bâtiment ou génie-civil, de préférence en double Cursus Ingénieur - Architecte 

Durée : 4 à 6 mois à démarrer immédiatement ou dès que possible Localisation : 200, avenue du général de Gaulle - 92140 Clamart Rémunération : Stage rémuné 

Descriptif :

Les techniques de construction en maçonnerie de petits éléments offrent une très grande liberté de conception. En jouant sur les formes, tailles, coloris, appareillages et modes de pose, il est possible d'obtenir des solutions architecturales quasi-illimitées, alliant esthétique et durabilité. 

L'objectif de ce stage est de recenser et décrire quelques-unes des techniques courantes de maçonnerie décorative, utilisées pour orner, rompre la monotonie des façades, ou conférer des fonctionnalités particulières aux ouvrages réalisés (aération, apport de lumière, protection vis-à-vis du voisinage, des rayons du soleil...) : moucharabieh, claustras, briques en saillie, etc. 

Une fois identifiés (en collaboration avec la Fédération Française des Tuiles et Briques) et auscultés quelques ouvrages phares illustrant la technique, il s'agira de rédiger un guide pratique décrivant en détail les matériaux en présence (éléments de maçonnerie, joints, accessoires métalliques), types de montages, dispositions particulières permettant d'assurer la stabilité mécanique, l'évacuation des eaux, ou autres. 

Des photos et illustrations en 2D ou 3D permettront de faire ressortir les détails constructifs en présence.

Des propositions de justification canique sont à prévoir (calculs sur la base des Eurocodes 0 - 1 et 6). 

Comtences requises : Bonnes connaissances en RDM et en canique des structures. Maîtrise des outils de CAO/DAO (Autocad, SketchUp...). 

Pour candidater : Envoyer un CV précisant vos formations antérieures et une lettre de motivation à sari.m@ctmnc.fr & ciukaj.s@ctmnc.fr 

Annonce publiée le 13/12/2019

Image
PARC NATUREL REGIONAL SCARPE-ESCAUT (59)

Espaces naturels Régionaux / Parc naturel régional Scarpe-Escaut - Pôle aménagement du Territoire et Paysage

Définition d'un programme d'actions pour une amélioration des clôtures

Contexte :

Les clôtures sont une composante essentielle de la perception des paysages. Situées en « 1ère ligne », les clôtures, qu'elles soient végétales ou non, sont les premiers éléments que l'on perçoit depuis la rue. Selon qu'elles soient opaques ou transparentes, basses ou hautes, variées ou uniformes, végétalisées ou non, elles conditionnent largement la qualité des vues sur le domaine privé et l'ambiance générée.

Associée à un problème d'étirement sans fin du bâti, le phénomène d'opacification et d'uniformisation des haies et clôtures conduit à une occultation des vues sur la campagne, à un cloisonnement de l'espace et à une rupture des liens avec la campagne. Le paysage urbain devient monotone et sans rythme du fait de l'insuffisance des vues sur la campagne environnante.

Certaines clôtures que l'on peut retrouver ailleurs en France, ne présentent aucune spécificité locale et banalisent les paysages. Ainsi, certaines parcelles encloses par des palissades ou des haies hautes privent le piéton ou l'automobiliste de contacts visuels avec la campagne, les maisons et leurs jardins. Parfois, on ne distingue plus les différents villages qui s'étirent démesurément, les entrées de ville ne s'identifient plus.

Par exemple, opaques et uniformes, les haies de thuyas ferment les paysages. Au contraire, la transparence ou la faible hauteur des clôtures et portails permet des vues sur les jardins privés et le bâti qui peuvent contribuer ainsi à la qualité des espaces publics.

Objectifs et contenu du stage :

Contribuer à la définition d'un programme d'actions pour sensibiliser les différents publics cibles à la thématique du cadre de vie et plus spécifiquement des clôtures :

  • Identifier les publics cibles (habitants, vendeurs, élus) et formuler des propositions d'actions adaptées à chacun d'eux.
  • Imaginer les modalités de l'action et les outils de communication nécessaires pour chaque cible
  • Tester quelques actions dans les conditions réelles et en faire le bilan.
Le(la) stagiaire devra :
  • Identifier les éléments clefs qui conduisent à la situation actuelle de banalisation du cadre de vie et les leviers qui permettront de faire évoluer cette situation.
  • Concerter et sensibiliser les publics cibles (habitants, vendeurs, élus) afin d'initier des pratiques et choix plus en respect des paysages.
  • Imaginer des solutions opérationnelles à court, moyen et long terme
  • Tester des actions sur un ou plusieurs sites, ou auprès de publics spécifiques.
  • Mettre en place / animer des actions de sensibilisation

Niveau et aptitudes requis :

  • Bac +4 ou +5 en paysage, aménagement du territoire
  • Forte sensibilité à la qualité paysagère, et spécifiquement aux paysages du quotidien
  • Capacités d'analyse et de synthèse
  • Bonnes qualités rédactionnelles
  • Autonomie de travail et esprit d'initiative
  • Sens du travail en équipe
  • Très bonnes qualités relationnelles et de communication
  • Capacités de mise enforme, graphisme, conception d'outils de communication
  • Connaissances en environnement et en urbanisme 

Durée / période : environ 6 mois du 1er janvier 2020 au 30 juin 2020

Encadrement : Le(la) stagiaire sera intégré( e) au pôle Aménagement  du Territoire et Paysage et travaillera en transversalité avec l'équipe du pôle Ressources et Milieux naturels.

Responsable du stage :  Morgann Le Mons, Chargée de mission Paysage, m.le-mons@pnr-scarpe-escaut.fr ,

Lieu de stage : Parc naturel régional / Maison du parc /357 rue Notre Dame d'Amour, BP 80055 /59731 Saint-Amand-les-eaux cedex

Conditions d'accueil :

  • Conventionnement entre l'établissement d'enseignement, l'ENRx et le stagiaire.
  • Indemnité de stage conformément à la réglementation
  • Permis B obligatoire. Véhicules de service à disposition.
Annonce publiée le 12/12/2020
Image
PLAN URBANISME CONSTRUCTION ARCHITECTURE (PUCA) - LA DEFENSE (92)

Le PUCA recherche un/e stagiaire pour travailler sur le programme REHA

Pour consulter l'intégralité de cet article et, le cas échéant, ses
pièces jointes, cliquer sur l'adresse suivante :
http://www.urbanisme-puca.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1874
 
Annonce publiée le 12/12/2019
Image
NO COFFEE / ERIC CHAVOIS ARCHITECTE (Ile Maurice)

L'AGENCE

Basée à l'île Maurice, notre portfeuille de clients s'étend des frontières de notre belle île à de nombreux pays de l'Océan Indien et au-delà. La plupart de nos projets s'adressent à un marché de luxe mais nous travaillons aussi sur diverses initiatives sociales. 

Projets Signature : Villas de luxe (de la conception globale aux moindres détails), hôtels de charme, sièges sociaux, centres sportifs, integrated resort schemes, appartements de luxe... 

Autres Projets : Auditoriums, centre d'affaire, écoles, centre régional pour le soin des diabétiques, développement de l'habitat urbain... 

Poste Architecte stagiaire : Vous aurez l'occasion d'assister sur des projets locaux et internationaux avec une équipe expérimentée d'architectes européens, menée par Eric Chavoix, architecte DESA. 

Competences :

  • Excellente maîtrise d'Autocad et Sketchup.
  • Connaissances de Photoshop et Indesign de preference 

Conditions :

  • Logement :- Mis à disposition par No Coffee Architects
  • Rémuneration - Allocation suffisante pour couvrir les frais normaux de séjour et de transport

Contact - Envoyez CV et portfolio (en pdf) sur hr@eca.mu 

Merci d'indiquer votre durée de disponibilité

www.ericchavoix.com 

Annonce publiée le 11/12/2019

Image
MAISONS ET CITES A LENS (62) / DRAC HAUT DE FRANCE / CHAIRE PARTENARIALE

Conception architecturale participative

Maisons et Cités, la DRAC Hauts-de-France et la chaire partenariale « acclimater les territoires post-miniers » recherche 3 stagiaires pour concevoir un projet de rénovation du Camus haut à Annay-sous-Lens

Contexte :

Le camus haut d'Annay-sous-Lens est le dernier témoin, dans le Bassin minier Nord et Pas-de-Calais, du procédé de construction industriel dit « Camus » composé de panneaux standardisés fabriqués en usine et montés sur le chantier.  Son état est aujourd'hui critique alors qu'il se situe dans le périmètre du Bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Au cour d'un quartier en renouvellement urbain, son devenir fait aujourd'hui l'objet de questionnements. La démarche mise en place par les acteurs du territoire (le sous-Préfet de Lens, la Drac Hauts-de-France, le bailleur social Maisons-et-Cités, la ville d'Annay-sous-Lens, la Communauté d'agglomération Lens Liévin, la Région, la mission bassin minier...) consiste à développer une triple approche : 1/ réfléchir à de nouveaux usages en lien avec le quartier, 2/révéler la valeur historique et patrimoniale du bâtiment, notamment auprès des habitants 3/mener un projet architectural et paysager  en parallèle d'un projet artistique et culturel.

 

En effet ce stage se déroulera en parallèle d'une résidence d'artiste et en relation étroite avec les acteurs du bassin minier. Il s'inscrit dans le cadre de la chaire partenariale « acclimater les territoires post-miniers » que l'ENSAPL est en train de créer sur le bassin minier.  

Profil : Master d'architecture ou de paysage

Sont recherchés des étudiants en Master d'architecture et/ou de paysage, avec un gout prononcé pour les démarches participatives et pour les projets patrimoniaux et créatifs.

Informations pratiques

  • Durée  : De février à juillet (6 mois plein temps ou temps partiel)
  • Lieu du stage : Maisons et Cités à Lens et sur le terrain à Annay-les-Lens
  • Indemnité : selon la règlementation en vigueur

Contact : béatrice.mariolle@mail.com 

Annonce publiée le 10/12/2019

Image
Le jardin du Lautaret – Grenoble (38)

Nature du stage
  • Entretien et aménagement du Jardin - Création de nouvelles rocailles
  • Participation à des projets de recherche

Profil

  • Ecoles du paysage
  • BTSA : aménagements paysagers Conditions

Stage dans le cadre de la scolarité de 4 à 8 semaines - Stagiaire nourri(e) et logé(e) au chalet du Jardin

Sur la riode de début juin à fin septembre

Réponse souhaitée avant les vacances de février 

Lieu du stage Jardin du Lautaret (2100 m) col du Lautaret - 05480 Villar-d'Arène (Hautes-Alpes) 

Responsable du jardin

maxime.rome@univ-grenoble-alpes.fr

06 89 94 16 55 Chef jardinier

camille.voisin@univ-grenoble-alpes.fr

06 07 64 29 80 Université Grenoble Alpes

Station Alpine Joseph Fourier CS 40700 38058 GRENOBLE Cedex 9

Annonce publiée le 10/12/2019

Image
CAUE des PYRENEES-ATLANTIQUES - Bayonne (64)

OFFRE DE STAGE PHOTOS D'ARCHITECTURE

Offre pour un stage non obligatoire (le contenu du stage ne correspondant pas à votre cursus 

CONTEXTE :

A partir de tous les clichés accumulés depuis une trentaine d'années, le CAUE 64 a entrepris de structurer sa base de données photographiques :

- pour qu'elle puisse servir de férence pour la compréhension des évolutions architecturales et urbaines dans le département 64 ;
- pour qu'elle soit exploitable et valorisable pour la construction des actions de sensibilisation auprès des différents publics notamment les élus.
Afin de compléter la base existante avec des réalisations centes (bâtiments et opérations urbaines contemporaines) le CAUE a décidé d'engager de nouvelles campagnes de prises de vues. 

MISSION PROPOSEE :

Le stagiaire aura pour mission de :

- repérer les bâtiments et opérations urbaines récemment réalisés et dignes d'intérêt par secteurs sur le territoire du Pays Basque ;
- collecter les principales caractéristiques des opérations, notamment date de construction et nom des concepteurs ;
- réaliser des reportages photos sous forme de tournées organisées par secteurs en lien avec les conseillers du CAUE ;
- indexer les photos selon le protocole mis en place par le CAUE ;
- classer les clichés dans la base de données en suivant la thode finie par le CAUE.

L'encadrement technique de cette mission sera assuré par la Chargée de documentation et de l'information du CAUE64. 

FORMATION SOUHAITEE : Niveau licence dans les domaines architecture et /ou histoire de l'art. 

TALENTS ET COMPETENCES SOUHAITES :

- intérêt particulier et très bonne aptitude à la photo d'architecture (intérieur et extérieur) ;
- mtrise de l'analyse architecturale ;
- sens de l'observation et sens de l'orientation ;
- autonomie, rigueur, sens de l'organisation, capacités relationnelles, curiosité ;
- mtrise du logiciel Excel sous Mac (volet base de données). Permis de conduire B OBLIGATOIRE 

INFORMATIONS PRATIQUES :

- Durée du stage : temps plein de 3 mois minimum 

- Moyens mis à disposition du stagiaire :

. appareil photo numérique Panasonic avec géolocalisation,

. véhicule de service (sous serve de disponibilité),

. poste informatique pour indexation des clichés, accès et mise à jour de la base de données. 

- Localisation : CAUE 64 site de Bayonne, 2 Allées des Platanes, 64000 Bayonne. Déplacements guliers sur le site de PAU. 

- Indemnité de stage :

  • gratification à partir du grade de master selon la glementation en vigueur (loi du 18 juillet 2014),
  • stage conventionné avec établissement scolaire. 

Contacts et renseignements : mc.olmos@caue64.fr 

Lettre de motivation, CV et portfolios à adresser par mail à contact@caue64.fr / Objet « STAGE PHOTOS D'ARCHITECTUR 

Annonce publiée le 05/12/2019

Image
SYNDICAT MIXTE DU VERCORS

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers un stage paysage proposé par le syndicat mixte du Vercors.

https://www.parcs-naturels-regionaux.fr/emploi/stage-paysage

Annonce publiée le 05/12/2019

Image
PARC NATUREL REGIONAL DU GATINAIS FRANCAIS (91)

OFFRE DE STAGE 2020 / Suivi de l'observatoire photographique des paysages du Parc naturel régional du Gâtinais français 

CONTEXTE

Les Parcs naturels régionaux sont créés pour protéger et mettre en valeur de grands espaces ruraux habités. Un Parc naturel régional s'organise autour d'un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine naturel et culturel. Créé en 1999, le Parc naturel régional du Gâtinais français a notamment pour objectif de valoriser ses paysages.

Les paysages du Gâtinais français sont reconnus pour leur qualité remarquable par la diversité des sites historiques prestigieux où s'harmonisent les mille clairières et le grès. Pourtant le paysage change en permanence, lentement ou radicalement, sous l'influence des activités humaines ou de leur absence. Le suivi de l'Observatoire photographique des paysages permet de percevoir ces transformations.

L'Observatoire photographique des paysages du Parc a été initié il y a maintenant 10 ans. Il s'organise autour de 10 entités paysagères et environ 250 points de vue, choisis par les acteurs du territoire. La méthode est fondée sur la prise photographique régulière d'un point de vue dans des conditions similaires de cadrage et de lumière permettant la comparaison entre les images successives qui constituent une série. Les communes se sont engagées à réaliser chaque année le suivi photographique et sa retransmission au Parc. Suites à ces prises de vues, des livrets descriptifs et analytiques de l'observatoire ont été produits.

MISSIONS

Sous la direction opérationnelle de la chargée de mission Architecture et Paysage, le (ou la) stagiaire, accueilli(e) au Parc effectuera les missions suivantes :

  • Etat des lieux de l'Observatoire Photographique du Paysage (OPP) du territoire, enquêtes de terrain sur les pratiques actuelles et les difficultés.
  • Suivi du contenu photographique de l'OPP, compilation et analyse de données existantes. Mise à jour des livrets descriptifs.
  • Réalisation d'une étude visant à établir un bilan de l'OPP.
  • Veille active sur les actions menées sur les OPP par d'autres parcs naturels de la fédération.
  • Réflexion et propositions sur des actions innovantes à mettre en place pour la valorisation de l'OPP.

PROFIL RECHERCHE

  • Licence professionnelle, master ou ENSAP (paysage, aménagement ....).
  • Pratique du SIG, suite adobe (illustrator, Indesign, photoshop), dessin.
  • Connaissance des méthodes d'enquête de terrain.
  • Aisance relationnelle, sens de l'organisation, autonomie, esprit d'initiative.
  • Permis B indispensable.
  • Maîtrise des logiciels de bureautique (Word, Excel, Powerpoint).

CONDITIONS

  • Durée : 6 mois environ. Agenda à définir suivant les contraintes scolaires du stagiaire.
  • Stage basé à la Maison du Parc (Milly-la-Forêt)
  • Gratification mensuelle de stage selon la réglementation en vigueur
  • Mise à disposition d'un véhicule de service pour les déplacements

CONTACT

Candidature (CV et lettre de motivation obligatoire) à adresser avant le 17 janvier 2020 à :

Cathy BOS - Chargée de mission Architecture et Paysage

Parc naturel régional du Gâtinais français

c.bos@parc-gatinais-francais.fr

(À l'attention de Monsieur le Président) 

Annonce publiée le 04/12/2019

Image
PARC DU PILAT

une offre de stage proposée par le Parc du Pilat portant sur la définition des sensibilités paysagères du territoire qui vient de paraître.

Elle est accessible sur le site de la Fédération nationale des Parcs naturels régionaux de France via ce lien.
L'offre s'adresse aux étudiant.es en M2 mais aussi à des étudiant.es qui s'engageraient dans un travail de recherche moyennant qu'une convention de stage de 5/6 mois soit envisageable.

Les candidatures sont à adresser avant le 27 décembre 2019 à emploi@parc-naturel-pilat.fr ( ! authentification mailinblack )

Annonce pubié le 02/12/2019
Image
CAUE DE L’ARDECHE (07)

OFFRE DE STAGES Chargé(e) de mission Paysage

VILLAB 2020

Laboratoire d'idées sur la démarche et les territoires des « Villages de Caractère d'Ardèche » ®


STRUCTURE D'ACCUEIL 

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement de l'Ardèche, en partenariat avec l'Agence de Développement Touristique du département de l'Ardèche, l'Université Grenoble Alpes (ComUE), et le soutien du programme Leader Ardèche  3  ont  mis  en  place un dispositif innovant pour stimuler la créativité dans les « Villages de Caractère de l'Ardèche ». 

H u i t stagiaires  dans  les  domaines  de  l'architecture,  des métiers du patrimoine, du paysage, de l'urbanisme, du développement territorial, du tourisme, de l'écologie et du documentaire sont recherchés pour croiser les regards et l e s   m é t h o d e s   d ' a n a l y s e   s u r c e s v i l l a g e s , l e positionnement de ces derniers par rapport aux critères d e l a c h a r t e l i é e a u l a b e l p r é c i t é ,e t im a g i n e r collectivement des actions à proposer aux habitants et aux différents acteurs locaux impliqués (collectivités territoriales, associations, structures de développement, etc.). 

CONTEXTE

La démarche « Villages  de  caractère  d'Ardèche »,  portée  par  l'Agence  de Développement touristique de l'Ardèche, a une vingtaine d'années.

Aujourd'hui, vingt villages bénéficient de ce label dont la charte intègre des critères de valorisation des patrimoines et d'accueil-animation.

Cette charte a été renouvelée en 2016. Elle est aujourd'hui le principal élément de férence pour l'obtention et le renouvellement du label pour les villages.

Au-delà de la structuration d'une offre touristique qualitative, l'opération « Villages de caractère d'Ardèche » se veut aussi constituer une démarche de progrès et d'innovation sociale tout autant que territoriale dans les domaines de la valorisation patrimoniale, de l'architecture, de l'urbanisme et du développement territorial et touristique.

La  démarche  « Villages  de  caractère »  mobilise  de  nombreux  partenaires qui  ont  l'objectif d'améliorer continuellement la dynamique collective et de soutenir la capacité d'innovation des villages. Aussi, sur une période de trois ans (2018-2020), les principaux acteurs (les Communes, intercommunalités et Offices de Tourisme, l'Agence de Développement Touristique, le CAUE, l'Université Grenoble Alpes, les Syndicats mixte Parc naturel régional des monts d'Ardèche, Pays d'Art et d'Histoire du Vivarais méridional, les acteurs du Leader Ardèche3, le Département de l'Ardèche...)  ont  souhaité  mettre  un  place  un  laboratoire pluridisciplinaire  de  projets  (intitule « vilLAB de caractère ») afin de rechercher une expertise qui permette de porter :

  • un regard extérieur à l'Ardèche,
  • un regard pluridisciplinaire qui amène une diversité dans les points de vue,
  • un regard neuf issu des nouvelles nérations,
  • un regard exprimé « in situ » qui privilégie les interactions avec les acteurs/habitants,
  • un regard dagogique et interactif mobilisant les habitants (associations, public scolaire, etc.),
  • un regard prospectif qui propose des pistes d'amélioration concrètes,
  • un regard innovant sur la valorisation des ressources locales. 

Ce croisement de regards permettra de proposer des pistes de développement pour les « Villages de caractère d'Ardèche » à travers notamment : la gestion, la valorisation et la préservation des patrimoines (bâtis et non bâtis), l'aménagement durable, les enjeux et outils de prospective territoriale, la pratique touristique des territoires, le lien social et intergénérationnel, les mobilités, l'économie des ressources, l'innovation architecturale, urbanistique et paysagère,...

 

Au sein de ce laboratoire, des étudiants sont mobilisés chaque année sur des stages longs (quatre mois) dans une dynamique collective pluridisciplinaire.

 

Pour l'année universitaire 2019-2020, trois villages sont pressentis pour accueillir le VILLAB : Balazuc, Labeaume, Vogüe.

 

CADRE ET OBJECTF DU STAGE

Les huit stagiaires sont membres d'une équipe-projet. Ils collaborent tout au long de la mission et s'engagent dans une démarche collective.

Des professionnels du CAUE et de l'ADT seront les personnes-référentes des étudiants et les accompagneront  tout  au  long  du  stage.  Ils  finiront  le  cadrage  de  la  démarche-projet  et contribueront  aux  échanges  méthodologiques  tout  au  long  du  processus,  faciliteront  la connaissance des villages et de leurs acteurs, veilleront aux aspects logistiques et matériels.

Un soutien universitaire de proximité est prévu à travers la mobilisation de membres de lquipe enseignante du CERMOSEM (antenne ardéchoise de l'Université Grenoble-Alpes). 

MISSIONS

      Chaque stagiaire, dans sa discipline respective, contribuera à établir un diagnostic des villages au regard de la charte « Villages de caractère ».

  • Il devra être en mesure de formuler des éléments d'analyse spécifiques à son champ de connaissance en fonction d'une thodologie à proposer (compétences spécifiques, outils propres à chaque discipline, analyse comparative des différents villages étudiés, analyse de type SWOT/AFOM, etc.).
  • Les stagiaires auront à partager leurs diagnostics pour aboutir à un document synttique et collectif. Cette synthèse aura aussi vocation à éclairer sur les particularités/spécificités de chaque village.
  • De  ce  travail  interdisciplinaire  devront  émerger  des  points  de  convergence  sur  la proposition d'actions prioritaires à engager dans les villages.
  • Les stagiaires articuleront leurs compétences et leur créativité pour proposer, ensemble, les modalités de mise en œuvre opérationnelle de ces actions.
  • La démarche nécessitera une interaction forte avec les acteurs locaux, les habitants et les visiteurs qui seront associés aux différentes étapes. Les approches participatives seront à privilégier (enquête, atelier, réunion-débat, actions éphémères dans l'espace, restitution collaborative...).
PROFILS / COMPETENCES SOUHAITÉES

      Formation  supérieure,  minimum  Master  1  et  au-delà  dans  les  domaines  suivants : architecture, patrimoine architectural, paysage, urbanisme (dont règlementaire), développement territorial, économie/tourisme, écologie, documentaire.

  • Intérêt pour une immersion en milieu rural ;
  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire ;
  • Autonomie, esprit d'initiative ;
  • Qualités relationnelles, facilité du contact avec tout type de public ;
  • Maîtrise des outils de représentation graphique (pour les profils architecte, patrimoine, paysagiste, urbaniste a minima) ;
  • permis de conduire catégorie B apprécié.

CONDITIONS

 

  • Indemnisation de stage : règlement en vigueur et frais de déplacement dans le cadre du stage ;
  • Hébergement  pris  en  charge  par  les  structures  d'accueil (colocation  des  stagiaires prévue) ;
  • Période de stage : 2ème quinzaine de mars 2020 / 1ère quinzaine de juillet 2020 ;
  • Lieu du stage : les stagiaires seront encadrés par le CAUE 07 et l'ADT 07. Un espace de travail collaboratif sera mis à leur disposition dans l'un des villages pour la réalisation de sessions de travail collectif et d'ateliers avec les tuteurs, encadrants et parties-prenantes du projet dans les différentes structures précitées.

CONTACT ET MODALITES DE CANDIDATURE

Pour candidater à l'offre de stage et pour obtenir des informations complémentaires sur les missions :

 

Fabrice DI RUSSO Directeur

CAUE de l'Ardèche

2 bis Avenue de l'Europe Unie - BP 101

07001 PRIVAS Cedex caue-07@wanadoo.fr

0475643604 www.caue07.fr


CV, lettre de motivation et portfolio à envoyer par mail ou par courier avant le 3 janvier 2020

 

Annonce publiée le 02/12/2019

Image
Image
CAUE DE L’ARDECHE (07)

OFFRE DE STAGES Char(e) de mission Architecture VILLAB 2020

Laboratoire d'idées sur la démarche et les territoires des « Villages de Caractère d'Ardèche » ® 

 

STRUCTURE D'ACCUEIL

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement de l'Ardèche, en partenariat avec l'Agence de Développement Touristique du département de l'Ardèche, l'Université Grenoble Alpes (ComUE), et le soutien du programme Leader Ardèche 3 ont mis en place un dispositif innovant pour stimuler la créativité dans les « Villages de Caractère de l'Ardèche ». 

Huit stagiaires dans les domaines de l'architecture, des métiers du patrimoine, du paysage, de l'urbanisme, du développement territorial, du tourisme, de l'écologie et du documentaire sont recherchés pour croiser les regards et les méthodes d'analyse sur ces villages, le positionnement de ces derniers par rapport aux critères de la charte liée a u label précité ,e t imaginer collectivement des actions à proposer aux habitants et aux différents acteurs locaux impliqués (collectivités territoriales, associations, structures de développement, etc.). 

 

CONTEXTE

La démarche «Villages de caractère d'Ardèche», portée par l'Agence de Développement touristique de l'Ardèche, a une vingtaine d'années. 

Aujourd'hui, vingt villages bénéficient de ce label dont la charte intègre des critères de valorisation des patrimoines et d'accueil-animation. 

Cette charte a été renouvelée en 2016. Elle est aujourd'hui le principal élément de férence pour l'obtention et le renouvellement du label pour les villages. 

Au-delà de la structuration d'une offre touristique qualitative, l'opération « Villages de caractère d'Ardèche » se veut aussi constituer une démarche de progrès et d'innovation sociale tout autant que territoriale dans les domaines de la valorisation patrimoniale, de l'architecture, de l'urbanisme et du développement territorial et touristique. 

La démarche «Villages de caractèr mobilise de nombreux partenaires qui ont l'objectif d'améliorer continuellement la dynamique collective et de soutenir la capacité d'innovation des villages. Aussi, sur une période de trois ans (2018-2020), les principaux acteurs (les Communes, intercommunalités et Offices de Tourisme, l'Agence de Développement Touristique, le CAUE, l'Université Grenoble Alpes, les Syndicats mixte Parc naturel régional des monts d'Ardèche, Pays d'Art et d'Histoire du Vivarais méridional, les acteurs du Leader Ardèche3, le Département de l'Ardèche...) ont souhaité mettre un place un laboratoire pluridisciplinaire de projets (intitule «vilLAB de caractère») afin de rechercher une expertise qui permette de porter : 

  • un regard extérieur à l'Ardèche,
  • un regard pluridisciplinaire qui amène une diversité dans les points de vue,
  • un regard neuf issu des nouvelles nérations,
  • un regard exprimé « in situ » qui privilégie les interactions avec les acteurs/habitants,
  • un regard dagogique et interactif mobilisant les habitants (associations, public scolaire, etc.),
  • un regard prospectif qui propose des pistes d'amélioration concrètes,
  • un regard innovant sur la valorisation des ressources locales. 

Ce croisement de regards permettra de proposer des pistes de développement pour les « Villages de caractère d'Ardèche » à travers notamment : la gestion, la valorisation et la préservation des patrimoines (bâtis et non bâtis), l'aménagement durable, les enjeux et outils de prospective territoriale, la pratique touristique des territoires, le lien social et intergénérationnel, les mobilités, l'économie des ressources, l'innovation architecturale, urbanistique et paysagère,... 

Au sein de ce laboratoire, des étudiants sont mobilisés chaque année sur des stages longs (quatre mois) dans une dynamique collective pluridisciplinaire. 

Pour l'année universitaire 2019-2020, trois villages sont pressentis pour accueillir le VILLAB : Balazuc, Labeaume, Vogüe. 

 

CADRE ET OBJECTIF DU STAGE

Les huit stagiaires sont membres d'une équipe-projet. Ils collaborent tout au long de la mission et s'engagent dans une démarche collective.

Des professionnels du CAUE et de l'ADT seront les personnes-référentes des étudiants et les accompagneront tout au long du stage. Ils définiront le cadrage de la démarche-projet et contribueront aux échanges méthodologiques tout au long du processus, faciliteront la connaissance des villages et de leurs acteurs, veilleront aux aspects logistiques et matériels.

Un soutien universitaire de proximité est prévu à travers la mobilisation de membres de lquipe enseignante du CERMOSEM (antenne ardéchoise de l'Université Grenoble-Alpes).

 

MISSIONS

  • Chaque stagiaire, dans sa discipline respective, contribuera à établir un diagnostic des villages au regard de la charte « Villages de caractère ».
  • Il devra être en mesure de formuler des éléments d'analyse spécifiques à son champ de
  • connaissance en fonction d'une thodologie à proposer (compétences spécifiques, outils propres à chaque discipline, analyse comparative des différents villages étudiés, analyse de type SWOT/AFOM, etc.).
  • Les stagiaires auront à partager leurs diagnostics pour aboutir à un document synttique et collectif. Cette synthèse aura aussi vocation à éclairer sur les particularités/spécificités de chaque village.
  • De ce travail interdisciplinaire devront émerger des points de convergence sur la proposition d'actions prioritaires à engager dans les villages.
  • Les stagiaires articuleront leurs compétences et leur créativité pour proposer, ensemble, les modalités de mise en œuvre opérationnelle de ces actions.
  • La démarche nécessitera une interaction forte avec les acteurs locaux, les habitants et les visiteurs qui seront associés aux différentes étapes. Les approches participatives seront à privilégier (enquête, atelier, réunion-débat, actions éphémères dans l'espace, restitution collaborative...). 

 

PROFILS / COMPETENCES SOUHAITEES

  • Formation supérieure, minimum Master1 et au-delà dans les domaines suivants : architecture, patrimoine architectural, paysage, urbanisme (dont règlementaire), développement territorial, économie/tourisme, écologie, documentaire.
  • Intérêt pour une immersion en milieu rural ;
  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire ;
  • Autonomie, esprit d'initiative ;
  • Qualités relationnelles, facilité du contact avec tout type de public ;
  • Maîtrise des outils de représentation graphique (pour les profils architecte, patrimoine, paysagiste, urbaniste a minima) ;
  • permis de conduire catégorie B apprécié. 

 

CONDITIONS

  • Indemnisation de stage : règlement en vigueur et frais de déplacement dans le cadre du stage ;
  • Hébergement pris en charge par les structures d'accueil (colocation des stagiaires prévue) ;
  • Période de stage : 2ème quinzaine de mars 2020 / 1ère quinzaine de juillet 2020 ;
  • Lieu du stage : les stagiaires seront encadrés par le CAUE 07 et l'ADT 07. Un espace de travail collaboratif sera mis à leur disposition dans l'un des villages pour la réalisation de sessions de travail collectif et d'ateliers avec les tuteurs, encadrants et parties-prenantes du projet dans les différentes structures précitées.

 

CONTACT ET MODALITES DE CANDIDATURES

Pour candidater à l'offre de stage et pour obtenir des informations complémentaires sur les missions :

Fabrice DI RUSSO Directeur

CAUE de l'Ardèche

2 bis Avenue de l'Europe Unie - BP 101

07001 PRIVAS Cedex

caue-07@wanadoo.fr

0475643604 www.caue07.fr

CV, lettre de motivation et portfolio à envoyer par mail ou courier avant le 3 janvier 2020

Annonce publiée le 29/11/2019

Image
ATELIER ALTERN PAYSAGE ET TERRITOIRES - PARIS ou LILLE

OFFRE DE STAGE - PAYSAGE - dès 2020 : « approche écologique du paysage et du projet urbain »

L'Atelier Altern recherche un.e stagiaire en « paysage » ou « aménagement et ingénierie écologique » pour contribuer à la capitalisation et au développement de démarches environnementales et écologiques appliquées aux projets de paysage et d'urbanisme. 

L'AGENCE : L'Atelier Altern est une agence de paysage et d'urbanisme, créée en 2008 par Aurélien Zoia et Sylvain Morin, tous deux paysagistes concepteurs et urbanistes, lauréats du Palmarès des Jeunes Urbanistes 2016, ainsi que des AJAP 2014, Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes.

Située à proximité immédiate de Paris (M° Aubervilliers-Pantin 4 chemins), ainsi qu'à Mons-en-Baroeul près des gares de Lille, l'agence est actuellement composée de 7 personnes aux profils paysagistes concepteurs et architectes-urbanistes, et œuvre principalement sur des projets de territoire, et de maîtrise d'œuvre d'espace publics ou privés.

Elle développe depuis plusieurs années une approche du territoire par le paysage, dans une démarche pluridisciplinaire et collaborative, à la recherche de solutions ingénieuses, esthétiques, et écologiques  

CONTEXTE ET MISSIONS :

L'Atelier Altern accompagne depuis plusieurs années les collectivités, les aménageurs ou les promoteurs à porter des projets publics ou privés, de l'échelle de la parcelle à celle du quartier et du territoire.

Dans un contexte de changement climatique et de prise en compte croissante des enjeux environnementaux, l'agence développe de nouvelles manières de concevoir des projets porteurs d'ambitions écologiques, dans une écriture paysagère et urbaine renouvelée. 

Sous la responsabilité d'un des deux associés, le/la stagiaire aura deux missions principales :

- l'une transversale de capitalisation de données sur les approches écologiques du projet de paysage et projet urbain,

-  et l'autre dédiée à la participation aux études et projets menés à l'agence.

La complémentarité des missions permettra au stagiaire de mieux appréhender le contexte et les enjeux de l'approche écologique appliquée au projet de paysage et urbain (à savoir que la proportion de ces missions pourra être modulée selon le profil de l'étudiant.e). 

Mission 1 : Capitalisation des initiatives et approches écologiques du paysage et du projet urbain (+/- 50%)

Il s'agira de :

-  Faire un état des lieux des projets traitant d'approches écologiques, ciblées sur les thèmes suivants : toitures végétalisées, réduction des îlots de chaleur urbains, végétal local, ressource en terre végétale et technosols.

-  Participer à l'élaboration d'outils et de méthodologies au service du projet

Le travaille pourra se baser sur les opérations menées par l'Atelier Altern, une recherche bibliographique, des rencontres d'acteurs (ingénieurs, entreprises, etc.) et des visites de projets.... 

Mission 2 : Participation aux études urbaines et projets de maîtrise d'œuvre de l'agence (+/- 50%)

Vous travaillerez sur des opérations d'espaces publics, ou d'espaces venant en accompagnement de logements et équipements, à des échelles et des phases variées (concours, avp, pro/dce...).

Projets en cours : équipements scolaires et sportifs, collèges, jardins et rooftops d'équipements et de grandes entreprises, opérations de logements... en région parisienne, Lille, Bordeaux, Nantes ... 

- Vous serez amené à travailler sur des études urbaines sur lesquelles l'Atelier Altern est pilote ou co-traitant. Etudes en cours : maîtrise d'œuvre urbaine d'un quartier de 1200 logements en Guyane, études de renouvellement urbain (ANRU)...  

PROFIL :

- étudiant-e des écoles supérieures de paysage (Blois, Versailles, Marseille, Lille, Bordeaux, Angers, Esaj), niveau L3, M1 ou M2

- étudiant-e en écologie, ou aménagement avec ingénierie écologique, niveau M1 ou M2. 

QUALITES RECHERCHEES : 

- intérêt pour l'écologie appliquée et le végétal, avec bases scientifiques (dynamiques des milieux, écologie urbaine)

- goût pour l'esthétique, la technique, la matérialité

- bon relationnel, rigueur et autonomie

- maîtrise de logiciels : Autocad, suite office, suite Adobe. 

DUREE : Stage à pourvoir courant de l'année 2020

Durée de 2 mois minimum 

LOCALISATION : Agences de PARIS ou LILLE 

CONDITIONS DU STAGE : 

  • Convention de stage obligatoire
  • Stage gratifié (env. 600 euros/mois)
  • Prise en charge de l'abonnement de transport (50%)
  • Agences de Paris et Lille accessibles en métro 

CANDIDATER :

Envoyer CV+BOOK+LETTRE DE MOTIVATION

par email à l'adresse : contact@atelieraltern.com 

Site web : www.atelieraltern.com  

Demandes d'informations complémentaires : contact@atelieraltern.com 

Annonce publiée le 29/11/2019